Portrait de Marisol Caravatti – L'une des premières Cover Girls d'AGUAdeORO.

Née et élevée à New York, Marisol a étudié le design de mode et a ensuite travaillé pendant plusieurs années dans une agence de mannequins en tant que booker.

Aujourd'hui basée à Genève, elle a fondé sa société de conseil en image, Marisol Image, pour aider les gens à se sentir bien dans leur peau. C'est une femme aux multiples facettes, une maman, une entrepreneuse, une épouse et une amie. En tant que l'une des premières Cover Girls d'AGUAdeORO, nous avons eu le plaisir de l'interviewer sur ses projets futurs.


Bonjour Marisol, merci beaucoup d'être ici avec nous. C'est un plaisir de te voir.

Le plaisir est pour moi. Merci beaucoup de m'avoir accueilli dans cette belle boutique.

 

Qu'est-ce qui t’as amené à Genève ?

Mon mari. Il est suisse et c'est la raison pour laquelle je suis venu à Genève. Nous nous sommes rencontrés à New York, alors que je travaillais dans une agence de mannequins. Un jour, il est venu dans mon bureau. J'ai levé les yeux vers lui et je me souviens avoir pensé "c'est mon futur mari". Pour moi, ce fut le coup de foudre. Nous sommes très différents mais partageons les mêmes valeurs communes. Cela renforce notre relation.

 

Comment as-tu appris le français ?

Je suis allé dans une école de français intensif pendant une année à Lausanne. J'en garde de bons souvenirs. Apprendre le français a facilité mon intégration et m'a aidé à faire partie de la communauté.

 

Comment décrirais-tu ton travail ?

Je suis styliste et consultante en image. J'ai lancé mon entreprise en 2007. Que ce soit leur style, la palette de couleurs ou leurs achats personnels, dans l'ensemble, j'aide les gens à se sentir mieux dans leur peau. En 2016, j'ai lancé mon compte Instagram. Je ne m'attendais pas à ce qu'il devienne un profil d'influenceur, mais je suis très heureuse que cela plaise aux gens. C'est juste arrivé comme ça. Je voulais que ce soit un endroit très authentique et personnel, où je partagerais quelques conseils de style de vie et de bien-être. C'est un grand plaisir de savoir que les gens apprécient mon contenu et s'y identifient. Aujourd'hui, j'ai deux missions différentes : le conseil en image et inspirer mon audience avec le contenu que je poste.

 

Comment as-tu développé ta passion pour la mode ? Te souviens-tu quand tout a commencé ?

Ma mère travaillait dans l'industrie de la mode, ce qui m'a probablement aussi influencé dans cette voie. Elle a travaillé pour une entreprise qui fabriquait des accessoires pour cheveux dans les années 80. Ils y faisaient tout à la main, alors elle a commencé à faire mes vêtements. Que ce soit pour Noël, un mariage ou une toute autre occasion, elle confectionnait les vêtements de ma sœur et moi.

En la regardant, j'ai vu ce qu'il fallait pour créer des vêtements. C'est ce qui m'a poussé à étudier la mode. C'était un chemin très naturel pour moi.

 

Que faut-il pour être consultante en image ?

Je pense qu'il faut naturellement avoir un œil sur ce qui va bien à quelqu'un, les couleurs, les proportions, etc. Un œil pour la beauté et l'esthétique. Je l'ai développé au cours de mes études de stylisme. Cela m'a beaucoup aidé dans ma façon de voir les choses.

 

Qu'est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

Le sourire sur le visage des gens quand ils suivent mes conseils et se sentent bien. J'ai des clients qui me disent qu'ils n'ont plus besoin de moi parce qu'ils ont appris exactement ce qu'ils doivent porter et quoi acheter lorsqu'ils font du shopping. Je suis heureuse de savoir que j'ai pu les aider à acquérir plus de bien-être et de connaissances à travers une image cohérente. C'est vraiment le plus important. Le client est le facteur le plus important de mon travail.

 

Dirais-tu que la mode et l'art du conseil en image sont une science à part entière ?

Définitivement. Tout le monde est différent. Ce qui semble bien aller à une personne ne le sera pas pour une autre. Il s'agit finalement de faire en sorte que les gens se sentent bien dans leur peau et qu'ils ne perdent pas de temps le matin devant leur placard à se demander « qu'est-ce que je vais mettre » ?

 

Comment as-tu développé ton propre style ? Une influence t' a-t-elle inspiré ?

Je dois dire que je n'ai vraiment personne que je suis en ce qui concerne l'apparence. Je change tous les jours ! Un jour je serai tendance, classique le lendemain, un peu romantique l'autre jour… C'est moi. Donc, je ne peux pas dire que je regarde quelqu'un d'autre pour m'inspirer. Je fais ce que je sens être bon pour moi.

Néanmoins, je dois dire qu'une partie de moi est influencée par mon amour de l'art, de la décoration intérieure, de l'architecture, etc.

 

A quoi ressemble une journée type de ta semaine ?

Je commence ma journée en me levant tôt le matin, avec beaucoup d'énergie. Je cours ou je fais du fitness au moins 4 fois ou plus par semaine. Ce temps que je consacre à moi-même est très important pour moi. Cela me permet de mieux prendre soin de tout le monde, donc je trouve toujours du temps pour ça.

 

Comment concilies-tu ton travail et ta vie de famille ?

Je suis une maman, une épouse, une femme d'affaires et une influenceuse pourrait-on dire. La seule façon d'équilibrer tout cela est de définir des priorités claires et d'être organisé. Je fais les choses par ordre d'importance et j'essaie de planifier stratégiquement.

 

Dessines-tu encore aujourd'hui ?

Oui. Je collabore avec une entreprise de vêtements durables basée ici à Genève où je contribue à la création d'une garde-robe pour un client. Ceci grâce à une consultation d'image préalable à la création et en utilisant ma connaissance du client pour m'aider à cibler ses besoins.

 

As-tu toujours su que tu voulais être ta propre patronne ?

Oui. Je me souviens que mon mari m'avait dit en 2005, quand notre fils est né, que j'avais tellement de connaissances et que je devrais me lancer en affaires. À ce moment-là, je n'avais rien prévu, mais c'est devenu une évidence. Avec son aide et son soutien, j'ai lancé ma propre entreprise deux ans plus tard.


Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui aimerait suivre ton chemin ?

Si quelqu'un venait me voir aujourd'hui pour me dire "Je veux être créatrice de mode", je dirais que ce n’est pas une tâche facile. Il existe de nombreuses branches différentes dans l'industrie de la mode, vous devez donc toutes les considérer avant de prendre une décision claire. A part ça, je dirais de suivre son instinct ! C'est ce qui a toujours fonctionné pour moi.

 

As-tu eu des doutes lorsque tu as lancé ton entreprise ?

Je venais d'avoir mon fils, donc le seul doute que j'avais était "comment vais-je faire tout ça ?". Je n'avais aucun doute sur mon projet, je savais qu'il y avait un besoin de mes services. Je savais que je pouvais fournir cela et que je pouvais le faire bien.

 

Vers qui te tournes-tu pour obtenir des conseils ?

Mon mari. Il a un grand esprit d'entreprise et une façon de voir les choses à grande échelle. Il voit toujours grand. Il a toujours de bons conseils. Nous sommes très complémentaires en ce sens.

 

Où te vois-tu dans 5 ou 10 ans ?

Je pense que je ferai toujours ce que je fais parce que j'aime ce que je fais. Prendre soin de mes amis, de ma famille et de mes clients.

 

Merci beaucoup Marisol d’avoir été avec nous. Ce fut un plaisir de discuter avec toi.

Le sentiment est mutuel. Merci de m’avoir reçue.

 

Chez AGUadeORO, nous sommes heureux d'avoir la chance de collaborer avec une femme aussi stimulante et inspirante que Marisol. Pour en savoir plus sur son travail rendez-vous sur son site internet : https://marisolimage.ch/votreconseillere/, pour en savoir plus sur sa vie rendez-vous sur sa page Instagram : https://instagram.com/inachicstateofmind?utm_medium=copy_link