Portrait de Izabela Switon-Kulinska – L'une des premières Cover Girls d'AGUAdeORO.

Entrée dans le monde de la mode à l'âge de 15 ans, Izabela n'a jamais cessé de travailler comme mannequin depuis. Elle a été présentée dans de nombreux magazines, a défilé dans de nombreuses villes européennes et a joué dans des publicités télévisées. En 2013, elle a cofondé sa propre marque de mode Désirée Fashion, où elle concevait et produisait des éditions limitées de robes féminines. En 2016, elle fonde une autre entreprise, sa propre agence de production de défilés de mode et d'événements de luxe Défile Events. Basée à Genève, elle est aujourd'hui journaliste, productrice de défilés de mode et créatrice de contenu. En tant que l'une des premières Cover Girls d'AGUAdeORO, nous avons eu le plaisir de l'interviewer sur ses projets futurs.

Bonjour Izabella ! Merci beaucoup d'être venue aujourd'hui. C'est notre grand plaisir de te recevoir ici.

C'est toujours avec plaisir que je viens vous rendre visite. Merci de m'avoir invité.

 

Pourrais-tu nous dire quand tu as commencé ta carrière de mannequin ?

J'ai commencé à travailler sérieusement comme mannequin à l’âge de 18 ans. J'ai été découverte par une agence et j'ai fait la couverture d'un magazine de mode pour adolescentes.

 

Comment t’ont-ils découvert ? Était-ce par accident ou es-tu allée à une audition ?

J'ai été découvert deux fois. La première fois à 15 ans puis à 18-19 ans. Les deux fois par accident. Un agent m'a repéré.

 

Donc, à cette époque, tu n'avais pas l'intention de devenir mannequin ?

Non, parce qu'à cette époque j'étais très jeune, environ 15 ans donc je n'y pensais pas beaucoup. C'est arrivé naturellement. 


Lorsque tu as commencé, travaillais-tu à temps plein ?

Non, c'était juste une très belle expérience pour quelqu'un comme moi qui était encore au collège. Après avoir obtenu mon diplôme, j'ai déménagé dans une plus grande ville pour poursuivre mes études et j'ai complètement oublié cela. Quand je suis entrée à l'université, j'avais 19 ans. C'est à ce moment-là qu'un autre agent m'a redécouvert et j'ai commencé à faire ce travail de mannequin à plein temps.

 

As-tu fini tes études ? Qu'as-tu étudié ?

J'ai obtenu un master d’histoire de l’art.

 

C'est incroyable. Qu'en est-il de maintenant? Travailles-tu toujours comme mannequin ?

Tout au long de ma vie, j'ai fait beaucoup de choses différentes et passionnantes, mais ma formation en art m'a toujours été très utile. Par exemple, j'écrivais beaucoup et maintenant je travaille davantage comme journaliste. Je gère mon blog sur la mode, la beauté et les voyages. De plus, en tant que mannequin, je voyageais beaucoup, donc tout ce que je fais maintenant est très lié. Donc pour moi, c'était une transition en douceur d'une chose à l'autre. Il y a 20 à 25 ans également, le travail de mannequinat était très différent de celui d'aujourd'hui. Maintenant, vous pouvez être un influenceur et c'est très similaire. C'est juste travailler avec des marques mais sur une base différente.

 

Dessines-tu aussi des vêtements ?

Oui, j'ai ma propre marque de vêtements durables que j’ai créée et qui s'appelle Désirée Fashion. Je ne produis qu'un nombre limité de pièces avec des artisans locaux et travaille avec des matériaux traçables.


C'est super ! Pourrais-tu nous en dire plus sur la naissance de ce projet ?

Quand j'ai déménagé à Genève, j'ai décidé de faire quelque chose avec la mode. Le design a toujours été une de mes grandes passions, bien que je n’ai jamais vraiment essayé. J’ai travaillé avec de nombreux designers de mon temps en tant que modèle et je voulais vraiment l'essayer pour moi-même. Alors j'ai commencé à dessiner et j'ai fait ma première petite collection de robes qui s'est vendue avec succès. Ce fut donc aussi une transition très douce pour moi. J’ai dû arrêter quand j'ai eu mon fils, mais j'aimerais reprendre. C'est un immense plaisir pour moi de voir les gens porter mes créations. Je suis sûr que vous ressentez la même chose lorsque vous voyez des gens porter vos bijoux ! Néanmoins, je dois dire que cela demande beaucoup de temps et de travail pour diriger une marque.

 

Tu as aussi une autre entreprise, n'est-ce pas ?

J'ai une autre société appelée Défile Events qui organise des défilés de mode et des événements professionnels dans le domaine du luxe.

 

Comment la pandémie de la covid-19 a-t-elle impacté ton entreprise ?

L'année dernière a été très difficile pour mon agence de mode car évidemment je n'ai pas pu organiser d'événement. Tous ont dû être annulés malheureusement. Mais comme je suis une personne très optimiste, j'ai simplement déplacé mon attention et mon énergie vers l'écriture et la création de campagnes pour soutenir les marques qui pouvaient encore faire quelque chose. Je suis également une initiée de la mode pour un magazine, j'aime donc découvrir de nouvelles marques et comprendre ce qu'elles font et comment elles fonctionnent. J'aime écrire à ce sujet et le partager avec ma communauté.

 

Comment es-tu arrivée à Genève ?

C'était une heureuse coïncidence. J'ai vécu partout dans le monde. Avec mon mari, nous avons décidé de quitter Gibraltar pour aller en Suisse car les gens parlent allemand ici. Nous avons d'abord pensé à Zurich, mais mon mari a reçu une offre d'emploi à Genève. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés ici.


Tu as dû apprendre le français à partir de rien, n'est-ce pas ?

Exactement. Je ne connaissais que quelques mots quand je suis arrivée. Le français n'est pas une langue facile à apprendre, donc c'était vraiment très difficile pour moi.

 

Nous savons que tu as voyagé et vécu partout dans le monde. Y a-t-il un endroit que tu aimes en particulier ?

J'adore Milan en Italie. C'est la ville qui me rend heureuse. J'aime aussi le sud de l'Espagne. Je me sens chez moi là-bas. Mais j'aime aussi Genève !

 

Tu as eu une carrière spectaculaire. Y a-t-il quelque chose que tu aimerais faire dans le futur et que tu n'as pas encore fait ?

Bien sûr, il y a beaucoup de choses. L'une d'entre elles, en tête de liste, serait d'écrire un livre. Probablement une fiction. J'ai toujours de nouvelles idées, donc c'est un projet toujours en cours, mais c'est quelque chose que j'aimerais vraiment faire. J'aime aussi lire! Je vivais en Suède un temps, j'aime donc particulièrement les romans policiers et les romans scandinaves. J'aime aussi les biographies.

Y a-t-il une icône de la mode par exemple, que tu admires ?

Je viens de lire la biographie de Gianni Versace. Parmi les icônes de l'industrie de la mode, j'en ai quelques-unes comme Coco Chanel et Jean-Paul Gaultier que j’affectionne particulièrement. Mais en général, je n’ai pas d’icône en particulier. Je trouve de l'inspiration dans beaucoup de choses de la vie.

Aimes-tu regarder des films?

Oui, mon film préféré est Love Actually ! Je pense que je l'ai vu un million de fois. C'est probablement le seul film que je peux voir chaque année sans m'en lasser. Je le connais par cœur. C'est un film tellement beau et joyeux. Cela me remplit d'émotions positives.

Que fais-tu habituellement lorsque tu as besoin d'inspiration ?

Je voyage ou je regarde des livres d'art.

Y a-t-il un artiste ou un style que tu aimes en particulier ?

Avant d'étudier l'art, j'avais un artiste préféré. Mais après l'avoir étudié et en avoir parcouru chaque partie, j'ai réalisé qu'il était difficile pour moi de choisir en définitive qui est mon artiste préféré. Chaque style a des artistes très talentueux que j'adore. Parfois, il suffit d’un seul tableau pour me faire une énorme impression. Mais si je dois répondre, en général j'adore Tamara de Lempicka.

As-tu eu l'occasion de visiter les musées de Genève ? Nous en avons beaucoup!

Bien sûr! J'y vais beaucoup. Il y a beaucoup d'endroits sympas. J’aime tout particulièrement le Musée d’Art et d’Histoire.  J'emmène souvent mon fils avec moi.

As-tu déjà essayé de peindre ?

Avant d'étudier l'histoire de l'art j'ai essayé mais je me suis rendu compte que malheureusement je n'avais pas de talent pour cela. J'aimerais réessayer quand j'aurai plus de temps libre, car c'est un beau passe-temps.

Y a-t-il un endroit où tu aimerais partir en voyage et où tu n'es pas encore allée ?

J'adorerais aller au Kenya et voir ses beaux paysages et sa nature. Je rêve d'aller au Giraffe Manor Hotel, où c’est possible d’interagir avec les girafes pendant le petit-déjeuner. Ça ressemble au paradis !

Merci beaucoup Bella d'avoir été avec nous. Ce fut un plaisir de discuter avec toi.

Le sentiment est mutuel. Merci de m’avoir reçue.

 

Chez AGUAdeORO, nous sommes heureux d'avoir la chance de collaborer avec une femme aussi incroyable et talentueuse qu'Izabela. Pour en savoir plus sur son travail, veuillez visiter son site Web : https://www.bellazofia.com/ pour en savoir plus sur sa vie, veuillez visiter sa page instagram : https://instagram.com/bella_zofia?utm_medium=copy_link